F.a.q.

Peut-on laisser les bouchons sur les bouteilles et flacons en plastique ?

OUI.

Il y a quelques années, les bouchons étaient fabriqués avec un plastique différent de la bouteille. Aujourd'hui ce n'est plus le cas. Il n'est donc plus nécessaire de les retirer.  C'est plus propre de trier les flacons et bouteilles en plastiques avec leurs bouchons. Cela évite de salir le bac.

Toutefois, il existe de nombreuses associations qui collectent les bouchons plastiques. Vous pouvez également choisir de participer à cette collecte solidaire.

Faut-il écraser les bouteilles plastiques avant de les jeter à la poubelle de tri ?

NON.

Le centre de tri dispose d'un trieur optique pour séparer les «corps creux » (bouteilles, flacons...) des « corps plats » (papiers, briques alimentaires...). Cette opération permet de diriger les déchets vers la bonne zone de stockage. Ils sont ensuite compactés en balles, pour être livrés à l'usine de recyclage. Or, les bouteilles écrasées ou compactées ne sont plus reconnues comme « corps creux » et sont donc dirigées dans une mauvaise direction.

Il ne faut donc pas écraser ou compacter les bouteilles plastiques !

Si votre poubelle est trop petite, vous pouvez contacter le SIRMATCOM ; nous vous en fournirons une plus grande.

Peut-on mettre des aérosols dans le bac sélectif ?

OUI sauf ceux ayant contenu des produits toxiques (insecticides...) qui doivent être déposés en déchèteries.

L'aérosol est un emballage en acier ou en aluminium. Une fois vide, il ne contient pratiquement plus de gaz propulseur inflammable et n'est plus dangereux.

Il peut donc être recyclé en boites de conserves, canettes, aérosols, châssis de voiture, boules de pétanque...

Que deviennent les produits que nous trions ?

Les emballages et journaux magazines triés sont déposés au centre de tri de Rambouillet pour être séparés matière par matière. Ils sont ensuite compactés et envoyés dans les usines ou filières de recyclage. On obtient ainsi des matières premières secondaires qui servent à fabriquer de nouveaux objets...
Pour tout savoir sur le traitement de vos déchets, rendez-vous dans la rubrique « Connaître le SIRMATCOM - Traitement ».

Où jeter les barquettes en polystyrène ?

Dans votre poubelle de déchets ménagers résiduels. Elles ne sont ni recyclables ni recyclées.

Elles seront néanmoins valorisées sous forme d'énergie en brûlant à l'usine d'incinération. Le polystyrène ne dégage pas de fumée toxique et peut être brûlé mélangé aux autres déchets ménagers.

Poële, casserole, ustensiles de cuisine en métal: où les jeter ?

En déchèterie.

Bien que principalement constitués de fer et d'aluminium, ils ne sont pas acceptés au centre de tri de Rambouillet, puisqu'il ne s'agit pas d'emballages ménagers.

Ils ne sont pas admis dans les ordures ménagères puisqu'il n'est pas possible de les incinérer.

Déposés en déchèterie, ils pourront être redirigés vers les filières de recyclage spécifiques.

Dosettes de café, couches, lingettes, petits jouets... où les jeter ?

Nouveau : les dosettes de café Nespresso® sont reprises dans les déchèteries.
De nombreux objets et produits utilisés ne sont pas recyclables, soit parce qu'ils sont constitués de matériaux composites, soit parce que leur recyclage n'est pas rentable, soit parce qu'ils sont inévitablement mélangés et souillés.

Jetés au quotidien, ce sont des déchets de cuisine (restes de repas, pots de yaourts, barquettes alimentaires, sachets de thé...), déchets de salle de bain (cotons, savons, cotons-tiges, ...) jouets dépareillés ou cassés, ainsi que d'innombrables autres déchets.

De multiples objets divers sont également concernés, par exemple menus objets de décoration, lunettes, photos, stylos, gommes... CD, DVD, vaisselle (en verre, porcelaine, faïence, pyrex, terre cuite, inox, argent, étain...), lingettes, papier essuie tout, couches et mouchoirs en papier, petits emballages de cosmétiques... ne sont pas recyclés.

A jeter dans votre poubelle ordinaire, incinérés, tous ces déchets produiront de l'énergie.

Verres de tables, vitres et miroirs sont-ils recyclés avec les bouteilles en verre ?

NON.

Les verres de table, les vitres et miroirs peuvent contenir des éléments polluants, tel que l'opaline qui contient une teneur élevée en fluor.

Ils ne sont pas recyclables.

Les verres de table, la vaisselle (porcelaine, faïence...) doivent être déposés dans votre poubelle traditionnelle.

Les vitres et miroirs sont à déposer en déchèterie. Tous les ans, des ripeurs sont blessés par des morceaux de vitre jetés dans les poubelles. Merci de penser à eux !

Comment obtenir un bac pour les ordures ménagères ?

Le SIRMATCOM ne fournit pas de bac pour les ordures ménagères.

La collecte en sac est autorisée (attention 17 kg maxi par sac).

Que faire des cartouches d'impression ?

En déchèterie.

Des conteneurs sont à votre disposition pour récupérer et recycler les cartouches d'impression jet d'encre, laser, toners, etc.

Certaines marques proposent également un service de consigne. Dans ce cas, il suffit d'utiliser l'enveloppe fournie avec la cartouche lors de son achat.

Certaines publicités sont entourées d'un film plastique dit "recyclable". Peut-on les mettre dans le bac sélectif ?

NON.

Actuellement, aucun film plastique n'est admis dans les bacs sélectifs collectés par le SIRMATCOM.

Ces films sont néanmoins valorisés car ils participent à la production d'électricité lors de leur incinération.

Je déménage. Puis-je emporter les bacs de tri pour les utiliser dans mon nouveau logement ?

NON.

Les bacs de tri sont mis à disposition par le syndicat et restent propriété du SIRMATCOM. Ils sont attribués à une adresse et non une personne. Par ailleurs, les consignes de tri et méthode de collectes sont différentes d'un syndicat à l'autre. Le bac de tri utilisé ici ne conviendrait probablement pas ailleurs.